mercredi 13 mai 2009

I see music


Le monde d'aujourd'hui nous aura apprit bien des choses!

De la bataille contre le diable menée par Lynyrd Skynyrd, ou ce qu'il reste d'un pourtant "très en forme", "AC/DC", aura résulté entre autre, une musique, et non pas chanson, Working for M.C.A, une lettre d'insulte à la maison de disque du groupe sudiste, qui ouvrait chaque concert.
Le groupe s'est séparé après le crash de leur avion de tournée et la mort de plusieurs membres, et la M.C.A a réussit à se faire de l'argent sur leur dos, ou ce qu'il en restait, en sortant un album de leur démos.

Aujourd'hui, même si un artiste ne touche que quelques miserables euros par album vendu, le ministère de la culture affirme devoir créer à tout prix une loi pour empecher des téléchargements "illégaux".

Seulement avec la surprotection des produits, je dis bien produits et non plus musiques, toutes les vidéos comprennant une performance sonore ou un extrait d'une musique protegée par copyright sont traquées et éliminées de Youtube ou Dailymotion. Maintenant, voilà qu'on veut empecher de découvrir un artiste en téléchargeant quelques une de ses chansons, qui selon Dave Mustaine et moi est la meilleure manière de connaître un artiste, en supposant que on achetera l'album si il nous plait. (Merci à Deezer de fournir des services, sauf que si ça marchait ça serait mieux)

Devrons-nous nous rabbatre sur les 30 execrables secondes proposées dans les magasins de disques? C'est possible... si leur appareil n'est pas encore déterioré par des jeunes idiots, qui n'ont aucune notion d'ordre public, et qui dans le bus en retrant chez eux écouteront du rap ou rn'b sur haut parleur à plein volume. Une alternative?

L'industrialisation de la musique, et la formatisation des compositions au goût du public amateur du démon (MTV) , n'ont fait que déteriorer la qualité de musiques destinées à être appellées musiques, et d'un point de vue personnel, m'éloigner depuis longtemps de tout ce que je qualifie de musique de nos jours. Jusqu'à ce que le hard rock soit venu à moi. Grande chance, n'est-ce pas?

C'est la contre partie du talent que Tommy, ou encore Robert Johnson, ont aquis une certaine nuit, à un certain carrefour, peut-être?

Le plus indignant est le logiciel de surveillance des utilisateurs d'ordinateur, faudrait pas prendre les gens pour des cons non plus.

4 commentaires:

Jacek Black a dit…

Tu soulèves quelque chose de très intéressant. Mais bon... on sait tous très bien que les lois sont du côté du business pur et non de l'art. Comme disait je ne sais plus quel politicien européen en faveur du téléchargement sur thepiratebay.org : "laissons les géants mourir, ils se sont trop longtemps gavés... une fois le système à terre, des jeunes en construiront un neuf, actuel et en accord avec son époque".

En espérant qu'il fasse aussi justice aux artistes.

Gabriel a dit…

esperons

Gabriel a dit…

Jparie qu'ils savent même pas ce que ça veut dire rnb en plus!

Anonyme a dit…

Burberry Separation mark-down online.The Best Burberry outlet www.burberryoutlet--store.comPreserve to attain by way of tawdry Burberry safety-valve products online. Delete [url=http://www.burberryoutlet--store.com/]Burberry outlet[/url] unchain safeguard off upto 70%, and spontaneous shipping!